On dirait… (Personnel masculin)

Personnel masculin

Un domestique en livrée

Mantegna, Andrea, peintre italien de la Renaissance (1431-1506) : [Miracle de saint Jacques, fresque de la chapelle Orevati, église des Eremati, Padoue]

*un grand gaillard en livrée rêvait, immobile, sculptural, inutile, comme ce guerrier purement décoratif qu’on voit dans les tableaux les plus tumultueux de Mantegna, songer, appuyé sur son bouclier, tandis qu’on se précipite et qu’on s’égorge à côté de lui (I, 230)

Mantegna, Miracle de saint-Jacques

Mantegna, Miracle de saint-Jacques

 

 

Un domestique avec une queue de cheveux

Goya, Francisco de, peintre espagnol (1746-1828) : [Portrait du Torero Pedro Romero]

*Parvenu en haut de l’escalier le long duquel l’avait suivi un domestique à face blême, avec une petite queue de cheveux, noués d’un catogan, derrière la tête, comme un sacristain de Goya ou un tabellion du répertoire, Swann passa devant un bureau où des valets, assis comme des notaires devant de grands registres, se levèrent et inscrivirent son nom. (I, 232)

 Goya, Portrait du torero

Goya, Portrait du torero

 

 

Un jeune valet de pied

Cellini, Benvenuto, sculpteur florentin de la Renaissance (1500-1571) : [Ganymède]

*Il [Swann] traversa alors un petit vestibule qui — tel que certaines pièces aménagées par leur propriétaire pour servir de cadre à une seule œuvre d’art, dont elles tirent leur nom, et d’une nudité voulue, ne contiennent rien d’autre —, exhibait à son entrée, comme quelque précieuse effigie de Benvenuto Cellini représentant un homme de guet, un jeune valet de pied (I, 232)

Cellini, Ganymède

Cellini, Ganymède

 

Demain, Mme Blatin.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et