On dirait… (la duchesse de Guermantes)

Tags :

La duchesse de Guermantes

Carpaccio, Vittore, peintre vénitien de la Renaissance (vers 1460-vers 1526) : [Vierge lisant]

*une carnation de géranium aux tapis rouges qu’on y avait étendus par terre pour la solennité et sur lesquels s’avançait en souriant Mme de Guermantes, et ajoutait à leur lainage un velouté rose, un épiderme de lumière, cette sorte de tendresse, de sérieuse douceur dans la pompe et dans la joie qui caractérisent certaines pages de Lohengrin, certaines peintures de Carpaccio (I, 126)

Carpaccio, Vierge lisant

Carpaccio, Vierge lisant

 

Carrière, Eugène, peintre français (1849-1906) : [Femme accoudée à sa table]

*[Saint-Loup] un portrait bien touchant de ma tante par Carrière. (II, 232)

Carrière, Femme accoudée à sa table

Carrière, Femme accoudée à sa table

Hals, Frans, peintre baroque hollandais (entre 1580 et 1583-1666) : Régentes de l’hospice (bis)

*[La duchesse de Guermantes :] Quoique Elstir ait fait un beau portrait de moi. Ah! vous ne le connaissez pas ? Ce n’est pas ressemblant mais c’est curieux. Il est intéressant pendant les poses. Il m’a fait comme une espèce de vieillarde. Cela imite les Régentes de l’hôpital de Hals. (III, 366)

Hals, Portrait des Régentes de l'hospice des vieillards

Hals, Portrait des Régentes de l’hospice des vieillards

 

Demain le duc de Guermantes.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et