Le geste indécent de Gilberte, suite (bis)

Le geste indécent de Gilberte, suite

 

Que le Dr Hervé Darras, de Chartres, soit ici remercié. Non content de veiller à la santé de mes yeux, il est proustien et nos conversations n’en sont que plus riches.

L’autre jour, il n’a pas feint la surprise en apprenant que je n’avais pas vu le film de Raoul Ruiz, Le Temps retrouvé et m’a proposé de m’en prêter le DVD.

Je l’ai donc regardé chez moi en me disant que seuls des familiers de la Recherchepourraient y trouver de l’agrément, mais je ne suis pas critique de cinéma et ce n’est pas mon propos.

Dans sa « superbe évocation » (dixit la promo de la vidéo), le réalisateur franco-chilien offre à voir la scène du geste indécent de Gilberte lors de sa première rencontre avec le Héros à Tansonville. Dans une précédente chronique, je m’interrogeais sur ce dont pouvait être capable une adolescente de la fin du XIXe siècle.

Voici, en deux plans, la réponse de Ruiz.

Le geste indécent de Gilberte....

Le geste indécent de Gilberte….

... selon Raoul Ruiz.

.

 

 

 

… selon Raoul Ruiz

 

 

 

Nous avons donc deux hypothèses illustrées puisque, déjà signalé, dans sa BD, Stéphane Heuet propose ce geste esquissé.

Le geste indécent de Gilberte dessiné par Stéphane Heuet

Le geste indécent de Gilberte selon Stéphane Heuet

 

L’enquête se poursuit.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et