Entendu sur France Culture

Entendu sur France Culture

 

André Maurois, conférence du 21 janvier 1948, diffusée dans le cadre d’une semaine proustienne de 15 à 16 h, jusqu’à vendredi. L’émission est intitulée « Grands écrivains, grandes conférences.

 

J’en extrais ce joli passage à propos des activités de Marcel Proust après avoir publié Les Plaisirs et les Jours :

 

« À quoi se passa alors sa vie ? D’abord à écrire des lettres, des lettres insensées et féériques, impérieuses, câlines, haletantes, ingénieuses, spirituelles, qui caressaient la vanité du destinataire, l’inquiétaient par l’ironie de leurs hyperboles, le tourmentaient par leur méfiance ou le charmaient par leur ton. Et il fallait bien que le charme l’emportât sur l’inquiétude car tous les gardaient, vingt ans avant le temps où il allait être célèbre et l’on a vu sortir après sa mort de tous les tiroirs de Paris ces trésors soigneusement enfouis. »

 

C’est charmant, délicieux, désuet — mais bien vu et dit.

 

Dans la même émission, première de la série — merveille de la conservation des ondes—, Marie Nordlinger, cousine de Reynaldo Hahn témoigne en 1955 sur son ami Proust qu’elle a connu en 1896 — et nous la recevons comme si c’était hier. (Où a bien pu passer l’aubépine en émail rose qu’elle lui a faite et offerte ?)

France Culture

 

 

À écouter en direct toute la semaine sur France Culture, à 15 h (heure de Paris) ou en différé sur le site de la radio.

Les autres émissions : Proust 2/5 : par André Maurois et Pierre Minet ; Proust 3/5 : L’humour chez Proust ; Proust  4/5 : et le temps retrouvé ; Proust 5/5 : et les Médécins / Proust, un musicien ?

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et