Dieu vit (aussi) à Combray (bis)

Dieu vit (aussi) à Combray

 

François Mauriac se plaignait que Dieu soit « terriblement absent » de l’œuvre de Proust. Voilà que l’œuvre de Proust entre chez Dieu.

Je m’explique.

Je trouve dans ma boite aux lettres le Journal des Vallées, journal paroissial.

Bulletin paroissial

Bulletin paroissial

 

Elles sont deux : La Bonne Nouvelle en Val de l’Eure (qui couvre une douzaine de communes) et Notre-Dame… du Combray — pas d’Illiers, ni d’Illiers-Combray : de Combray tout court (elle, elle s’étend sur une dizaine de communes).

Détail

 

 

 

 

 

 

 

Détail

 

Illiers-Combray et les communes environnantes se sont regroupées en une communauté appelée « Pays de Combray ». Que le clergé adopte ce nom fort profane et invente une Notre-Dame de ce lieu imaginaire relève — oserais-je le dire ? — du miracle. Les voies de Proust sont impénétrables.

L’église d’ici est connue des paroissiens comme Saint-Jacques et elle l’est des proustiens comme Saint-Hilaire.

L'église vue de la maison natale d'Adrien Proust (Photo PL)

L’église vue de la maison natale d’Adrien Proust (Photo PL)

 

Le personnage le plus à droite du vitrail derrière l’autel est Florent d’Illiers, personnage historique, compagnon de Jeanne d’Arc.

Des bancs clos au vitrail (Photo PL)

 

 

 

 

 

 

 

Des bancs clos au vitrail (Photo PL)

 

Dans À la Recherche du Temps perdu, c’est Gilbert le Mauvais, fils de Pépin l’Insensé, frère  de Charles le Bègue, sire de Guermantes. Ainsi, dans La Prisonnière :

*M. de Charlus c’était un de ces Guermantes, comtes de Combray, habitant Combray sans y avoir de logis, entre ciel et terre, comme Gilbert le Mauvais dans son vitrail…

Ne vous avisez pas de dire que c’est lui qui est représenté devant l’abbé Jean-Pierre Cornic, curé de la paroisse : le saint homme piquera une sainte colère.

L’église Saint-Hilaire n’en a pas moins existé. Il n’en reste que l’entrée du presbytère.

Porche du l'ancien presbytère (Photo PL)

Porche de l’ancien presbytère (Photo PL)

 

Oremus fratres…

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et