Fiche — Concierge moqueur d’un restaurant, le (Paris)

Tags :

Concierge moqueur d’un restaurant, le [V]

Membre du personnel hôtelier

 

Personnage fictif.

 

Il travaille à Paris.

 

 

Il est employé dans un établissement ou le Héros va quelquefois. Un jour, il se moque d’une jeune fille qui passe en la traitant de « vieille rombière », ajoutant : « quelle touche, ça a au moins quatre-vingts ans ».  Le chasseurs groupés autour de lui ricanent à chaque fois qu’ils la voient. C’est une nièce de la duchesse de Guermantes, belle et noble selon le Héros, qui pense que les employés se tordraient de rire si on leur disait qu’elle est plus distinguée qu’une caissière de l’hôtel, exémateuse et grosse, qu’ils trouvent belle. Conclusion du Héros : la différence de classes les empêche de la désirer sexuellement et de ne pas se tromper sur son physique et son âge.

 

 

*Je ne connais rien de plus beau, de plus noble et plus jeune qu’une nièce de Mme de Guermantes. Mais j’entendis le concierge d’un restaurant où j’allais quelquefois dire sur son passage : «Regarde-moi cette vieille rombière, quelle touche! et ça a au moins quatre-vingts ans.» Pour l’âge il me paraît difficile qu’il le crût. Mais les chasseurs groupés autour de lui, qui ricanaient chaque fois qu’elle passait devant l’hôtel pour aller voir non loin de là ses deux charmantes grand’tantes, Mmes de Fezensac et de Balleroy, virent sur le visage de cette jeune beauté les quatre-vingts ans que, par plaisanterie ou non, avait donnés le concierge à la vieille «rombière». On les aurait fait tordre en leur disant qu’elle était plus distinguée que l’une des deux caissières de l’hôtel, qui, rongée d’eczéma, ridicule de grosseur, leur semblait belle femme. Seul peut-être le désir sexuel eût été capable d’empêcher leur erreur de se former, s’il avait joué sur le passage de la prétendue vieille rombière, et si les chasseurs avaient brusquement convoité la jeune déesse. Mais pour des raisons inconnues, et qui devaient être probablement de nature sociale, ce désir n’avait pas joué. (V, 129)

 

 


CATEGORIES : Personnage fictif, Personnel hôtelier/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et