Fiche — Chefs de rang du Grand-Hôtel, les (Balbec)

Chefs de rang du Grand-Hôtel, les [II]

Membres du personnel hôtelier

 

Personnages fictifs.

 

Ils travaillent à Balbec.

 

 

À Balbec, au Grand-Hôtel, ils lèvent l’œil sur le valet de pied élégant de Mme de Chevregny invité par Charlus. Eux ne s’y trompent pas sur sa véritable condition sociale quand les autres clients le prennent pour un des leurs.

 

 

*Celui-ci [le notaire] ne se douta de rien, non plus qu’aucun autre client de l’hôtel, qui virent tous un élégant étranger dans le valet de pied si bien mis [invité par Charlus]. En revanche, si les hommes du monde s’y trompèrent et le prirent pour un Américain très chic, à peine parut-il devant les domestiques qu’il fut deviné par eux, comme un forçat reconnaît un forçat, même plus vite, flairé à distance comme un animal par certains animaux. Les chefs de rang levèrent l’œil. Aimé jeta un regard soupçonneux. Le sommelier, haussant les épaules, dit derrière sa main, parce qu’il crut cela de la politesse, une phrase désobligeante que tout le monde entendit. (IV, 271)

 

 

 


CATEGORIES : Personnage fictif, Personnel hôtelier/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et