Déchiffrer la Recherche

Déchiffrer la Recherche

 

Un inventaire à la Proust ? Il suffit de demander.

 

les rayons du soleil de six heures

le jour de Noël et le 1er janvier

la revue du 14 juillet

le mariage d’un Brabant, en 1241

le décret du 28 octobre 1913

la tomate n°1

un univers où 2 et 2 font 5

la chambre 43

quatre-vingt-dix-sept marches

deux mille neuf cent quatre-vingt-dix et quelques francs

 

N’est-ce pas là un poème que Prévert aurait pu signer ? Cee sont des chiffres, des nombres (je confonds toujours) qui parsèment À la Recherche du Temps perdu.

Un jour, quelqu’un m’a dit : « Il paraît qu’il n’y a aucun chiffre dans l’œuvre de Proust ».

Ça m’a semblé bizarre. Il ne me restait plus qu’à vérifier.

 

D’abord, j’ai trouvé un paquet de chiffres romains : Guillaume II, Philippe II, Napoléon III, Henri IV, Charles V, Henri V, Louis XVII, Édouard VII, Charles X, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Louis XVII, Louis XVIII…

Quatuors : XII, XIII, XIV, XV.

Siècles : XIII, XVI, XVII, XVIII, XIX, XX…

 

Mais il y a aussi des chiffres arabes et d’autres… en toutes lettres.

À partir de demain, en sept épisodes, l’art de déchiffrer les nombres ou de dénombrer les chiffres (au choix) : une autre façon de défricher Proust.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Déchiffrer la Recherche”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Les chiffres sont aux nombres ce que les lettres sont aux mots.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et