Chronique illustrée d’Illiers-Combray le 14 juillet (4)

Chronique illustrée d’Illiers-Combray le 14 juillet (4)

 

12 h 30, repas à la salle des fêtes.

 

Il fallait réserver.

34 Billets

 

 

 

 

 

 

Chaque détail compte, ainsi les serviettes bleu-blanc-rouge.

35 Serviettes tricolores

 

 

 

 

 

 

 

36 L'entrée et le dessert

37 Le dessert

 

 

Moins d’une centaine de convives… Année après année, le nombre de participants baisse. La crise, l’individualisme, la télé : allez trouver les causes.

38 Les convives 1 39 Les convives 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un banquet dans Du côté de chez Swann ? Oui :

*Un soir où Swann avait accepté de dîner avec les Verdurin, comme pendant le dîner il venait de dire que le lendemain il avait un banquet d’anciens camarades, Odette lui avait répondu en pleine table, devant Forcheville, qui était maintenant un des fidèles, devant le peintre, devant Cottard :

— Oui, je sais que vous avez votre banquet, je ne vous verrai donc que chez moi, mais ne venez pas trop tard.

 

Retour à Illiers-Combray.

Demain, l’après-midi festif.

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et