Un livre, une cathédrale

Un livre, une cathédrale

 

Le député-maire de Chartres ne manque pas d’à-propos…

J’ai fait la connaissance de Jean-Pierre Gorges l’autre soir à l’occasion d’une cérémonie officielle.

Directeur informatique, il est maire UMP. À l’Assemblée Nationale, élu de la 1ère circonscription d’Eure-et-Loir, il est membre de la Commission des Finances et du groupe d’étude sur le problème du Tibet. Le mois dernier, ce parlementaire a posé une question écrite sur les difficultés rencontrées par les personnes déficientes visuelles pour accéder à un lieu public avec leur chien-guide. C’est dire s’il a l’esprit ouvert.

Mais ce n’est pas à ces différents titres que je l’évoque. Me présentant à lui, je précise que c’est ma passion Proust qui m’a fait venir vivre à Illiers-Combray et que la proximité de la cathédrale de Chartres a aussi compté.

Au débotté, M. Gorges me répond, en substance : « Avec votre choix, vous ne vous inscrivez pas dans l’éphémère, mais dans la permanence. Proust est à la littérature ce que Chartres est à la religion. Tous deux sont des sommets. »

Ce propos était débité d’un ton tranquille au milieu du brouhaha où je l’abordais. Il m’a plu dans sa simplicité, dans son évidence à laquelle je n’avais pas réfléchi.

 

J’entendais en écho l’objectif que le romancier se fixe dans Le Temps retrouvé : *« je bâtirais mon livre, je n’ose pas dire ambitieusement comme une cathédrale, mais tout simplement comme une robe. »

 

Et, dans le même tome, présenté à ma façon, le mode d’emploi pour l’écriture d’un livre :

* « Pour en donner une idée, c’est aux arts les plus élevés et les plus différents qu’il faudrait emprunter des comparaisons ; car cet écrivain […] devrait

préparer son livre minutieusement, avec de perpétuels regroupements de forces, comme une offensive,

le supporter comme une fatigue,

l’accepter comme une règle,

le construire comme une église,

le suivre comme un régime,

le vaincre comme un obstacle,

le conquérir comme une amitié,

le suralimenter comme un enfant,

le créer comme un monde »…

 

La cathédrale de Chartres imposante comme la Recherche. Être impressionné, pas intimidé.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et