Proust, hôte à Ermenonville-la-Petite

Proust, hôte à Ermenonville-la-Petite

 

Ermenonville-la-Petite n’est pas dans Proust, mais Proust est à Ermenonville-la-Petite. Et joliment…

 

Certains de mes proches (je les entends d’ici) me reprochent de vouloir voir Proust partout. Ce n’est pas de ma faute s’il est sur mon chemin.

 

Ainsi, cette semaine, j’étais chez Vincent et Roselyne Carnis à Ermenonville-la-Petite, membre de la Communauté de Communes du Pays de Combray, à huit kilomètres de la Maison de tante Léonie. Lui est agriculteur, elle était comptable mais a toujours rêvé de travailler dans l’hôtellerie. Elle s’est donné les moyens de le réaliser en ouvrant un gîte et des chambres d’hôte dans sa ferme.

 

Invité du couple, j’ai visité les lieux et admiré la simplicité de l’aménagement des lieux, modestes et modernes mais authentiques avec l’apport de meubles trouvés dans le grenier familial. Bon, mais je ne suis pas là pour faire la promotion de « La Ferme Du Bois Paris », même si j’ai plaisir à y apporter ma contribution.

 

A l’étage des chambres d’hôtes, il y a deux portes, toutes deux baptisées :

170 Chambres d'hôte ElP

 

 

Mme Carnis confie volontiers que l’un des prénoms était celui de la grand’mère de son mari et l’autre de son arrière-grand’mère à elle.

 

Pour faire bonne mesure, elle m’a offert un cadeau de bienvenue :

170 Madeleines ElP

 

 

Et vous voudriez que je sois aveugle aux traces proustiennes qui s’offrent à moi ? Je ne m’y résous pas.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Proust, hôte à Ermenonville-la-Petite”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. C’est avec plaisir que nous vous avons accueilli et que nous accueillerons tous les « proustistes » de France et d’ailleurs.
    Merci encore pour votre chronique, nous allons désormais suivre votre blog avec intérêt…mais aussi enrichir notre bibliothèque.
    Bien à vous.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et