Intermède proustoulipien

Intermède proustoulipien

 

J’ignorais que le célèbre incipit d’À la Recherche du Temps perdu avait inspiré l’inventif Georges Pérec. En 1974, ce pilier de l’Ouvroir de littérature potentielle (Oulipo) publie 35 Variations sur un thème de Marcel Proust dans le Magazine littéraire.

 

00 Texte-souche

Longtemps je me suis couché de bonne heure

 

01 Réorganisation alphabétique

B CC EEEEEEEE G HH I J L MM NNN OOO P R SSS T UUU

 

02 Anagramme

Hé, Jules, ce môme chenu de Proust songe bien !

 

03 Anagramme (autre)

Je cherche le temps bougé ou semé d’un sinon…

 

04 Lipogramme en A

Longtemps je me suis couché de bonne heure

 

05 Lipogramme en I

Longtemps nous nous couchâmes de bonne heure

 

06 Lipogramme en E

Durant un grand laps on m’alitât tôt

 

07 Translation

Lugubrement je me suis couronné : honteusement

 

08  Palindrome strict

Eru, eh ! En no bed ! Eh cu oc si usé me j s.p. met gnol…

 

09 Bourdon

Longtemps je me suis coché de bonne heure

 

10 Double bourdon

Longtemps je me suis coché de bonne hure

 

11 Épenthèse

Longtemps je me suis coluché de bonne heure

 

12 Négation

Longtemps je ne me suis pas couché de bonne heure

 

13 Insistance

Pendant longtemps, pendant très longtemps, pendant très très très longtemps, oui, moi,  je me suis couché, je suis aller au lit quoi, de très bonne heure, de très très très bonne heure, vraiment de très très très bonne heure…

 

14 Ablation

Je me suis couché de bonne heure

 

15 Ablation (autre)

Longtemps je me suis couché

 

16 Double ablation

Je me suis couché

 

16 bis Triple ablation
…

 

17 Triple contresens

Jadis, j’acceptai de perdre le match à l’aube

 

18 Autre point de vue

Marcel, au lit !!!

 

19 Variations minimales

Longtemps je me suis bouché de bonne heure

Longtemps je me suis douché de bonne heure

Longtemps je me suis mouché de bonne heure

Longtemps je me suis touché de bonne heure

 

20 Antonymie

Une fois, l’autre fit la grasse matinée

 

21 Amplification

Éternellement, je me recouche de plus en plus tôt

 

22 Diminution

Parfois, je m’étendais pas trop tard

 

23 Permutation

De bonne heure, je me suis couché longtemps

 

24 Contamination croisée

a) Le 15 mai 1796, je me suis couché de bonne heure

b) Longtemps, le général Bonaparte fit son entrée dans Milan à la tête de cette jeune armée qui venait de passer le pont de Lodi, et d’apprendre au monde qu’après tant de siècles, César et Alexandre avaient un successeur

 

25 Isomorphismes

Une fois sur deux le confiteor se chante a capella

Généralement le peroxydase de potassium s’évapore vite

 

26 Synonymie

Pendant plusieurs années j’allai au lit tôt

 

27 Fine déduction

Dès mon plus jeune âge, je me suis intéressé à des histoires de plume

 

28 Contamination (autre)

Comme il faisait une chaleur de 33°,  je me suis couché de bonne heure

 

29 Isoconsonnantisme

L’art toujours mou se cachait dans Ben Hur

 

30 Isovocalisme

Qu’on rende le fruit fourré cher aux veuves

 

31 Isophonisme

L’honte en germe, est-ce huis ? Coup chez deux bons heurts !

 

32 Boule de neige clinamenoïde


J’


ai

été


long

temps


couché

dorloté

embrassé


rondement

diablement

suprêmement

debonneheure


marcel proust

 

33 Hétérosyntaxisme

De nombreuses années me connurent couche-tôt

 

34 Alexandrin

Fort longtemps je me suis / couché de très bonne heure

 

35 Interrogation

Je me serai longtemps couché de bonne heure ?

 

Nous laisserons le lecteur en proie à cette douloureuse question.

 

(Le choix du nombre de variations semble dû au nombre de lettres contenues dans le texte-souche.)

 

 


CATEGORIES : Divertissement/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et