Fiche — Hulst, Mgr d’

Hulst, Maurice Le Sage d’Hauteroche d’, Mgr d’ [V]

Ecclésiastique français

 

Personnage réel.

(1841-1896) Âge Proust + 30 ans.

 

Fondateur et recteur de l’Institut catholique de Paris.

 

À la tête de son institution pendant quinze ans, il cherche à concilier l’orthodoxie catholique et le progrès scientifique. Il est aussi un directeur de conscience, à l’écoute, aidé par le secret de la confession, de propos en tous genres.

5 225 Hulst, Mgr

 

 

Brichot s’appuie sur lui pour évoquer les propos de Charlus sur l’homosexualité. Le professeur croit le baron satanique, obstiné. A l’en croire, Mgr d’Hulst use d’une formule du genre « Je ne m’embête pas tous les jours », quand il entend d’autres propos aussi déraisonnables.

 

 

*il [Brichot] me parla de M. de Charlus. Celui-ci eût sans doute été stupéfait en entendant le professeur, si aimable avec lui, le professeur qui lui disait toujours : «Je ne répète jamais rien», parler de lui et de sa vie sans la moindre réticence. Et l’étonnement indigné de Brichot n’eût peut-être pas été moins sincère si M. de Charlus lui avait dit : «On m’a assuré que vous parliez mal de moi.» Brichot avait, en effet, du goût pour M. de Charlus et, s’il avait eu à se reporter à quelque conversation roulant sur lui, il se fût rappelé bien plutôt les sentiments de sympathie qu’il avait éprouvés à l’égard du baron, pendant qu’il disait de lui les mêmes choses qu’en disait tout le monde, que ces choses elles-mêmes. Il n’aurait pas cru mentir en disant : «Moi qui parle de vous avec tant d’amitié», puisqu’il ressentait quelque amitié, pendant qu’il parlait de M. de Charlus. Celui-ci avait surtout pour Brichot le charme que l’universitaire demandait avant tout dans la vie mondaine, et qui était de lui offrir des spécimens réels de ce qu’il avait pu croire longtemps une invention des poètes. «Soit dit sans offenser ce preux de haute race, me déclara Brichot dans la voiture qui nous ramenait, il est tout simplement prodigieux quand il commente son catéchisme satanique avec une verve un tantinet charentonesque et une obstination, j’allais dire une candeur, de blanc d’Espagne et d’émigré. Je vous assure que, si j’ose m’exprimer comme Mgr d’Hulst, je ne m’embête pas les jours où je reçois la visite de ce féodal qui, voulant défendre Adonis contre notre âge de mécréants, a suivi les instincts de sa race, et, en toute innocence sodomiste, s’est croisé.» (V, 225)

 

 


CATEGORIES : Aristocrate, Ecclésiastique, Personnage réel/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et