Une madeleine dominicale

Tags :

Une madeleine dominicale

 

C’est une attention simple mais touchante… On croit, on craint, être seul quand on lance un blogue. Et puis, tranquillement mais sûrement, des signes parviennent que ce que l’on propose n’est pas qu’une parole dans le désert.

Des courriers électroniques vous encouragent (on les préfèrerait en commentaires sur le blogue — avis aux suivants) ; des rencontres organisées (ainsi la Journée des Aubépines) vous font croiser des habitués de vos chroniques qui vous le font savoir ; les aimables employés de la Maison de tante Léonie vous confient que des visiteurs s’enquièrent de votre existence.

Et puis, ce dimanche matin, une amie, Béatrix, vous envoie une photo piochée sur internet.

5-Swanns-Way-by-Marcel-Proust1

 

 

C’est un clin d’œil discret, un message de sympathie feutré qui s’ajoute aux autres témoignages. Et votre journée en est illuminée.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Une madeleine dominicale”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Avec tous mes encouragements de la part d’une fidèle lectrice!

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et