Poictiers, le duc et la duchesse de

Tags :

Poictiers, le duc et la duchesse de [IV]

Aristocrates français

 

Personnages fictifs.

 

Ils sont tous deux cousins de Robert de Saint-Loup.

 

 

Saint-Loup se propose de présenter le Héros à la duchesse, jeune, intelligente, gentille, délicate, émue du sort de Dreyfus sans être dreyfusarde, plus jolie et plus jeune qu’Oriane de Guermantes. Elle le souhaite. Le Héros n’y voit aucun plaisir. Le duc, lui, selon Saint Loup, est un peu simple pour son épouse.

 

 

*Tu ne veux pas que je te présente à ma cousine Poictiers ? ajouta-t-il [Saint-Loup] sans se rendre compte que cela ne pourrait me faire aucun plaisir. Voilà une jeune femme intelligente et qui te plairait. Elle a épousé mon cousin, le duc de Poictiers, qui est un bon garçon, mais un peu simple pour elle. Je lui ai parlé de toi. Elle m’a demandé de t’amener. Elle est autrement jolie qu’Oriane et plus jeune. C’est quelqu’un de gentil, tu sais, c’est quelqu’un de bien.» C’étaient des expressions nouvellement — d’autant plus ardemment — adoptées par Robert et qui signifiaient qu’on avait une nature délicate : «Je ne te dis pas qu’elle soit dreyfusarde, il faut aussi tenir compte de son milieu, mais enfin elle dit : «S’il était innocent quelle horreur ce serait qu’il fût à l’île du Diable.» (III, 99)

 

 

 


CATEGORIES : Aristocrate, Personnage fictif/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et