Marcel Proust, Félix Potin, même combat

Marcel Proust, Félix Potin, même combat

 

Il y a deux sources infaillibles pour connaître celles et ceux qui comptent en France à la jonction des XIXe et XXe siècles : les pages de Marcel Proust et les tablettes de chocolat Félix Potin !

Les unes et les autres, dans un parallélisme troublant, offrent une galerie de portraits qui se croisent souvent.

À la Recherche du Temps perdu, c’est autour de deux mille cinq cents personnages, la moitié réels et principalement contemporains. Les Collections Félix Potin, c’est environ le même nombre, des célébrités vivantes dont la photographie est offerte, les acheteurs étant invités à classer ces images dans des albums.

01 Album

 

Les premières vignettes remontent à 1885, un deuxième album est publié en 1907 et les dernières photos datent de 1922, l’année de décès de Proust.

 

Les groupes que j’ai pu relever sont : Armée et Marine, Artistes lyriques et dramatiques, Clergé, Explorateurs, Hommes de lettres, Hommes politiques (France, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, Russie), Magistrature-Barreau, Médecine, Musique, Peinture, Sciences-Ingénieurs, Sculpture-Architecture, Souverains étrangers et leur famille (Allemagne, Angleterre, Autriche-Hongrie, Belgique, Brésil, Bulgarie, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Grèce, Italie, Luxembourg, Monaco, Montenegro, Pays-Bas, Perse, Portugal, Roumanie, Russie, Serbie, Suède et Norvège, Siam, Turquie), Sports (Escrime – Vélocipédie). Hormis le dernier, ces groupes rejoignent des catégories éminemment proustiennes.

 

Croisons les deux sources. Les vignettes Félix Potin dont je dispose des reproductions sont celles de plus de cent-vingt personnages de la Recherche : Albert 1er de Monaco, Alexandra Feodorovna de Russie, Alexandra d’Angleterre, Alphonse XIII d’Espagne, Amélie du Portugal, Annunzio, Augier, Aumale, Banville, Barrès, Bartet, Becque, Bismarck, Bousdeffre, Bornier, Broglie, Bruant, Brunetière, Sadi Carnot, Carvalho, Chaplain, Charcot, Cherbuliez, Clemenceau, Colonne, Constantin de Grèce, Coppée, Constant Coquelin, Cornély, Dagnan-Bouveret (verso), Alphonse Daudet, Delaunay, Déroulède, Deschanel, Detaille, Didon, Mme Dieulafoy, Drumont, Dumas fils, Dumas père, Edison, Édouard VII d’Angleterre, Élisabeth d’Autriche, Fallières, Febvre, Ferdinand 1er de Roumanie, Ferry, Feydeau, France, François-Joseph d’Autriche-Hongrie, Freycinet, Galli-Marié, Galliffet, Gambetta, Gérome, Edmond de Goncourt, Got, Granier, Grévy, Guillaume II d’Allemagne, Halévy,  Othenin d’Haussonville, Heredia, Hervieu, Hugo, Ibsen, Irving, Jammes, Lamoureux, Leconte de Lisle, Legouvé, Liszt, Loti, Loubet, Mac-Mahon, Mascagni, Massenet, Maurel, Meillac, Méline, Mendès, Métra, Mokte, Montesquiou, Mounet-Sully, Nicolas II de Russie, Noailles, Offenbach, Ohnet, Henri d’Orléans, Pailleron, Paulus, Pétain, Pie IX, Poincar(r)é, Potain, Reichenberg, Réjane, Renan, Rochefort, Rodin, Rostand, Rubinstein, Saint-Saens, Sarah Bernhardt, Sarcey, Sardou, Saussier, Silvestre, Sophie de Suède, Sully Prudhomme, Thiers, Tolstoï, Vacquerie, Verne, Victor-Emmanuel III d’Italie, Victoria d’Angleterre, Wagner, Widor, Zola, Zurlinden.

 

Florilège :

Orléans, Henri d'

Victoria, Angleterre

Montesquiou

 

 

 

 

 

 

 

Zurlinden

 

Dieulafoy, Mme

 

 

Carnot, Sadi

 

 

 

 

 

Mounet-Sully

 

 

 

 

 

 

 

Il faut ajouter des personnes connues de Proust mais qu’il ne cite pas : le docteur Babinski, Mlle Bréval, Madeleine Lemaire, Jean Lorrain…

*Babinsky

*Bréval, Mlle*Lemaire, Madeleine

 

 

 

 

 

 

*Lorrain, Jean

 

Roi de la distribution et précurseur de la réclame, Félix Potin n’est pas un inconnu pour les lecteurs de la Recherche. Il apparaît, certes fugacement, dans Sodome et Gomorrhe :

*Et il est bien rare en effet qu’un jour ou l’autre, ce ne soit pas dans de telles organisations [professionnelles] que les solitaires viennent se fondre, quelquefois par simple lassitude, par commodité (comme finissent ceux qui en ont été le plus adversaires par faire poser chez eux le téléphone, par recevoir les Iéna, ou par acheter chez Potin).

 

Il n’existe plus d’enseigne Félix Potin depuis la fin du XXe siècle, les vignettes Panini, spécialisées en football, ont pris le relais et on lit toujours Proust — témoin de son temps.

 

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Marcel Proust, Félix Potin, même combat”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Il avait du pot, Potin.

    (bon d’accord, je sors.)

    très bonne journée à vous !

  2. patricelouis says: -#1

    Bonne journée, irremplaçable Clopine !

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et