Livrets de famille (2)

Le duc et la duchesse de Guermantes

 

Oriane de Guermantes

 

(1850-19xx) Âge Héros + 21 ans.

 

Marie Oriane Zénaïde de Guermantes.

Appelée Oriane-Zénaïde ou Marie-Sosthène.

 

Dix-huitième Oriane de Guermantes sans une mésalliance, c’est le sang le plus pur, le plus vieux de France (dixit la comtesse douairière d’Argencourt, née Seineport).

Descendante de Geneviève de Brabant.

Petite-fille du maréchal de Guermantes.

Fille du fils du Maréchal et de Mlle de Bouillon.

Trois sœurs, dont l’une épouse un La Rochefoucauld.

Épouse de Basin de Guermantes (son cousin).

Princesse de Laumes (du vivant de son beau-père).

Nièce de la Reine de Pologne, de la Reine d’Hongrie, de l’Électeur Palatin, du prince de Savoie-Carignan et du prince d’Hanovre, futur roi d’Angleterre.

Nièce de Mme de Villeparisis, de la princesse de Sagan et de Mme Radziwill.

Nièce de la sœur de Marie de Castille Montjeu, l’épouse de Timoléon de Lorraine.

Cousine de Zénaïde d’Heudicourt, de la princesse Hedwige de Ligne, de la princesse de Nièvre, de la princesse d’Epinay.

Tante du prince de Léon.

Des nièces dont une épouse un de Crécy américain.

Peut signer Guermantes-Guermantes.

Adresses : Hôtel de Guermantes, sans doute dans le faubourg Saint-Honoré, rive droite (bien qu’il soit le premier du faubourg Saint-Germain, rive gauche !) ; château de Guermantes.

 

Basin de Guermantes

 

(1836-après 1919) Âge Héros + 35 ans.

 

Basin Sosthènes de Guermantes-Bouillon.

Douzième duc de Guermantes et dix-septième prince de Condom.

Prince des Laumes (du vivant de son père)       .

Descendant en ligne directe des Lusignan.

Arrière-arrière-petit-fils du duc de Guermantes et d’une nièce de la reine de Pologne, de la reine de Hongrie, de l’électeur Palatin, du prince de Savoie-Carignan et du prince de Hanovre ensuite roi d’Angleterre.

Arrière-petit-fils du duc de Guermantes, et de Thérèse d’Espinoy, appartenant à la maison de Lorraine et qui était la fille du damoiseau de Commercy.

Petit-fils du duc de Guermantes, membre de l’Académie française, marié en premières noces à une La Rochefoucauld des ducs de Doudeauville, et en secondes noces à une Courvoisier avec laquelle il a un fils, prince de Guermantes.

Fils du onzième duc de Guermantes et d’une demoiselle de Bouillon, veuve du duc Auguste de Bavière ; ce duc a un frère, prince de Laumes ; les deux demi-frères épousent une demoiselle de Bouillon.

Neveu préféré de Mme de Beausergent.

Frère de Palamède et de Marie-Aymard.

Époux d’Oriane de Guermantes (sa cousine).

Amant de Mme d’Arpajon, de la marquise (ou duchesse) de Surgis (mère de Victurnien et Arnulphe), d’Odette, Mme de Forcheville.

 

Demain, le prince et la princesse de Guermantes.

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Livrets de famille (2)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Bonjour!
    Vraiment, il faut être tombé amoureux d’Oriane comme vous l’êtes, pour arriver à un tel degré de précision sur ce personnage; et comme je partage cet amour, quel régal!
    Merci à vous!
    Chantal

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et