Fiche — Mercier, le général

Mercier, général Auguste [III]

Militaire français

 

Personnage réel.

(1833-1921) Âge Proust + 38 ans.

 

Acteur de l’affaire Dreyfus.

Ministre de la Guerre en 1894.

Antidreyfusard.

Il traduit Dreyfus devant un conseil de guerre.

Dès la condamnation par le Conseil de guerre, il dépose un projet de loi rétablissant la peine de mort pour crime de trahison. Dreyfus le qualifie de « criminel en chef ».

Le général Mercier

Le général Mercier

 

Il est visé par un geste d’opposition de la duchesse de Guermantes. Antidreyfusarde, mais convaincue de l’innocence du capitaine juif, elle fait sensation en refusant de se lever quand le général et ministre entre dans une soirée. De toutes les dames, elle seule reste assise.

 

 

*Bien qu’elle [la duchesse de Guermantes] fût antidreyfusarde (tout en croyant à l’innocence de Dreyfus, de même qu’elle passait sa vie dans le monde tout en ne croyant qu’aux idées), elle avait produit une énorme sensation à une soirée chez la princesse de Ligne, d’abord en restant assise quand toutes les dames s’étaient levées à l’entrée du général Mercier, et ensuite en se levant et en demandant ostensiblement ses gens quand un orateur nationaliste avait commencé une conférence, montrant par là qu’elle ne trouvait pas que le monde fût fait pour parler politique; (III, 333)

 

 

 


CATEGORIES : Militaire, Personnage réel/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et