Chère domesticité

Chère domesticité

 

Qui dit maître, dit valet.

Dans À la Recherche du Temps perdu, les domestiques forment un groupe capital, fort de plus de quatre-vingt membres — les « larbins », mot utilisé par Saint-Loup, Charlus, Mme Verdurin (qui l’attribue au baron) et un jeune prestataire de l’hôtel de Jupien.

 

À tout seigneur tout honneur, revue de détail des gens de maison chez les Guermantes.

 

Au service du duc et de la duchesse

Un  cuisinier (III) ; un domestique qui ressemble à un ministre espagnol (III) ; Jules (III) ; Antoine le maître d’hôtel (III) ; un valet de pied qui discute avec Françoise (III) ; le concierge de l’hôtel (III, IV, VI) ; un vieux valet de chambre aux poils roux (VII) ; un valet de pied dont la bonne amie fait le trottoir (III) ; un valet de pied qui annonce que la voiture est avancée (III) ; un valet de pied chargé de la photo offerte par Swann (III) ; un valet de pied critiqué par ses deux maîtres (III) ; un valet de pied qui reçoit une leçon de cynisme (III) ; Georges, valet de pied (III) ; Poullein, valet de pied fiancé (III) ; le valet de chambre chargé du déguisement du duc (III) ;

Au service du prince et de la princesse

Un huissier aboyeur (IV) ; deux maîtres d’hôtel (VII) ;

 

Au service du baron de Charlus

Coignet qui apporte un bougeoir (III) ; Ducret qui apporte une chemise (III) ; Burnier et Charmel, valets de pied (III) ;

 

Au service de Saint-Loup

Le valet de chambre tué à la guerre (VII) ;

 

Au service de la comtesse de Villeparisis

Un petit domestique (II) ;

 

Au service de la marquise de Villeparisis

Un domestique (III)

 

Au service de la duchesse de Montmorency-Luxembourg :

La concierge (IV) ;

 

Au service de la princesse de Luxembourg

Un nègre (II) ; un valet de pied qui apporte une corbeille de fruits (II) ;

 

Au service de la baronne Putbus

Le concierge (IV) ;

 

Au service du prince d’Agrigente

Un valet de pied qui apporte des lettres (III) ; un valet de chambre (III) ;

 

Au service d’Odette

Le cocher de la dame en rose (I) ; le concierge (I) ; la femme de chambre (I) ; le groom (I) ; un valet de chambre apportant des potiches (I) ;

 

Au service des Swann

Camille (II) ; les sept domestiques au service de Mme : la première, la deuxième et la troisième femme de chambre ; à l’entrée de la maison, se trouve un premier valet de pied en livrée qui introduit l’invité. Un deuxième et un troisième en livrée aussi font des va-et-vient pour entretenir le feu ou remettre de l’eau dans les vases (II) ; un valet de pied en culotte courte (II) ; un valet de pied en jupe (II) ; la femme de chambre de Gilberte (V) ; le jardinier (IV) ; le cocher de Mme (I) ; le concierge (I, II) ; le maître d’hôtel (I, II) ; Rémi, le cocher (I) ; le valet de chambre qui serre un billet de mille francs (I) ; le régisseur de Tansonville (au service de Gilberte de Saint-Loup, VII) ;

 

Au service des Verdurin

Un valet de pied dont Charlus touche le nez (V) ; le cuisinier (IV) ; un domestique aux pieds rapides (IV) ; le maître d’hôtel (I, IV, V) ; un valet de pied annonçant que Saniette a eu une attaque (V) ; Howsler, le cocher (IV) ; Howsler aîné (IV) ; le valet de chambre de M. (IV) ; le valet de chambre de Mme (IV) ;

 

Au service des Cambremer

Le cocher (IV) ; le jardinier (IV) ; un valet de pied de la marquise qui fait des courses (IV) ;

 

Au service du Dr Percepied

Un cocher (I)

 

Au service de M. Vinteuil

le jardinier (I) ;

 

Au service du Dr Cottard

La cuisinière (III) ;

 

Au service de Mme d’Heudicourt

Un valet de pied (III) ; le chef de cuisine (III) ;

 

Au service de Mme de Chevregny

Un valet de pied élégant de que Charlus invite à dîner [IV] ; un valet de pied rustaud que Charlus aurait aimé rencontrer, un [IV]

 

Au service du Héros et de sa famille

Françoise (I, II, III, IV, V, VI, VII) ; la fille de cuisine qui ressemble à la Charité de Giotto (I) ; le cocher (I) ; la femme de chambre de la grand’mère (I) ; la fille de cuisine II (II) ; la fille de cuisine III (V) ; le jardinier de la grand’tante (I, III) ; un valet de pied envoyé chez Mme Putbus (IV) ;Victor le maître d’hôtel (III, V, VI, VII) ;

 

Au service de Françoise

Joseph Périgot, valet de pied (III, V) ;

 

Au service de l’oncle Adolphe

Morel père, valet de chambre (I +)

 

Au service d’Albertine

Le/la concierge : d’abord présentée par un pronom masculin (avant que le Héros l’ait vue), elle devient du sexe féminin (après) (VI) ;

 

Divers

*Un cocher devant chez les Swann (II) ; Le cocher Auguste (VI) ; la cuisinière du quatrième (III) ; la femme de chambre d’une Belge au Grand-Hôtel (II) ; le cocher d’une châtelaine que Legrandin accompagne (I) ; un valet de pied d’une « comtesse » cornant des cartes chez les aristocrates du quartier (III) ; une « anglaise » au teint rouge (II) ;

 

Indispensables gens de maison…

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et