Bellœuvre, Gilbert de

Bellœuvre, Gilbert de

Aristocrate français

 

Personnage fictif.

 

 

Joueur de golf de Balbec, il est opposé à Octave « Dans les choux », le plus insignifiant, avec qui le Héros s’est lié.

Lui a de la conversation, a eu un accessit au concours général et fait agréablement les vers (or il est, en réalité, plus bête qu’aucun). Comme Guy Saumoy, celui-là, on permettrait au Héros de le fréquenter.

 

 

*Albertine et Andrée, symbolisant en cela l’incapacité des gens du monde à porter un jugement valable sur les choses de l’esprit et leur propension à s’attacher dans cet ordre à de faux-semblants, non seulement n’étaient pas loin de me trouver stupide parce que j’étais curieux d’un tel imbécile, mais s’étonnaient surtout que, joueur de golf pour joueur de golf, mon choix se fût justement porté sur le plus insignifiant. Si encore j’avais voulu me lier avec le jeune Gilbert de Bellœuvre; en dehors du golf c’était un garçon qui avait de la conversation, qui avait eu un accessit au concours général et faisait agréablement les vers (or il était, en réalité, plus bête qu’aucun). Ou alors si mon but était de «faire une étude pour un livre», Guy Saumoy, qui était complètement fou, avait enlevé deux jeunes filles, était au moins un type curieux qui pouvait «m’intéresser». Ces deux-là, on me les eût «permis», mais l’autre, quel agrément pouvais-je lui trouver ? c’était le type de la «grande brute», de la «brute épaisse». (VI, 135)

 

 

 


CATEGORIES : Aristocrate, Personnage fictif/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et