Proust préfacier (bis)

Proust préfacier (bis)

 

Les commissaires-priseurs se donnent le mot… Coup sur coup, deux ouvrages préfacés par Proust s’offrent aux amateurs.

 

Cette fois, il faudra se rendre à Amiens. Arcadia propose Tendres Stocks de Paul Morand, illustré de douze eaux-fortes de Chas-Laborde.

be97c3d95fca5250405482636659820f053ac16ac557a2a244a41bc9f0c03807

 

Écrivain et diplomate, l’auteur (1888-1976), futur fauteuil 11 de l’Académie française, est cité dans À la Recherche du Temps perdu sous son vrai nom.

 

*[Charlus :] Quand Auguste de Pologne, comme raconte le charmant Morand, l’auteur délicieux de Clarisse, échangea un de ses régiments contre une collection de potiches chinoises, il fit à mon avis une mauvaise affaire. Pensez que tous ces grands valets de pied qui avaient deux mètres de haut et qui ornaient les escaliers monumentaux de nos plus belles amies ont tous été tués, engagés pour la plupart parce qu’on leur répétait que la guerre durerait deux mois. (VII)

 

Clarisse est une nouvelle publiée dans le Mercure de France de mai 1917. En octobre 1920, Proust écrit la préface de Tendres Stocks, recueil de trois nouvelles dont celle-ci. Elle paraît dans la Revue de Paris du 15 novembre, sous le titre Pour un ami, Remarques sur le style.

 

Rien n’échappe à Olivier de Rincquesen, aviseur à l’œil exercé et à l’aiguisée attention proustophile.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

Chas-Laborde (pseudonyme de Charles Laborde) et Paul Morand, Tendres Stocks, avec une préface de Marcel Proust. Pars, Emile-Pail Frères, 1924. In-8 broché, couverture illustrée rempliée. 12 eaux-fortes originales en couleur (dont 4 H/T). Tirage à 550 exemplaires : 1/475 sur Rives.

Dimanche 25 mai, 14 h 30, maître Frédéric Delobeau.
237, rue Jean Moulin, Amiens.

Estimation : 150-180 €

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et