Mots d’Oriane (33 et ultime)

Un mot d’Oriane. Fertile.

C’est le dernier trait proposé de la duchesse de Guermantes. Il avait ouvert la liste des exemples de l’humour proustien. La boucle est bouclée.

 

— Ce pauvre général [de Montserfeuil] il a encore été battu aux élections, dit la princesse de Parme pour changer de conversation.

— Oh ! ce n’est pas grave, ce n’est que la septième fois, dit le duc qui, ayant dû lui-même renoncer à la politique, aimait assez les insuccès électoraux des autres.

— Il s’est consolé en voulant faire un nouvel enfant à sa femme.

— Comment ! Cette pauvre Mme de Monserfeuil est encore enceinte, s’écria la princesse.

— Mais parfaitement, répondit la duchesse, c’est le seul arrondissement où le pauvre général n’a jamais échoué. (III)

Fin


CATEGORIES : Divertissement/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Mots d’Oriane (33 et ultime)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Je pense que l’on doit pouvoir en trouver quelques autres. Elle a tant d’esprit et la Recherche est si longue.
    Pourquoi ne pas lancer un concours, bien sûr richement doté, qui recompenserait les bloggeurs à l’aune de leurs découvertes ?
    Pour le financement je fais confiance à votre prodigieuse fortune personnelle où à celle de vos commensaux.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et