Papes aïeux de Charlus, les trois

Papes aïeux de Charlus, les trois [IV]

Ecclésiastiques étrangers

 

Personnages réels.

 

Souverains pontifes italiens.

 

Ils sont de la famille des Médicis à la Renaissance, dont le baron est censé descendre : Léon X (Jean de Médicis, 1475-1521 [voir ce nom]), Clément VII (Jules de Médicis, 1478-1534), Léon XI (Alexandre Ottaviano de Médicis, 1535-1605).

 

 

À l’en croire, le baron de Charlus descend d’eux, ce qui lui donne le droit de « draper en rouge », grâce à un titre cardinalice. Il l’explique à Jupien qui n’y comprend rien et ne s’y intéresse pas davantage.

 

 

*[Charlus à Jupien :] «Pour revenir aux jeunes gens qui ne sont pas du peuple, reprit le baron, en ce moment j’ai la tête tournée par un étrange petit bonhomme, un intelligent petit bourgeois, qui montre à mon égard une incivilité prodigieuse. Il n’a aucunement la notion du prodigieux personnage que je suis et du microscopique vibrion qu’il figure. Après tout qu’importe, ce petit âne peut braire autant qu’il lui plaît devant ma robe auguste d’évêque. — Évêque! s’écria Jupien qui n’avait rien compris des dernières phrases que venait de prononcer M. de Charlus, mais que le mot d’évêque stupéfia. Mais cela ne va guère avec la religion, dit-il. — J’ai trois papes dans ma famille, répondit M. de Charlus, et le droit de draper en rouge à cause d’un titre cardinalice, la nièce du cardinal mon grand-oncle ayant apporté à mon grand-père le titre de duc qui fut substitué. Je vois que les métaphores vous laissent sourd et l’histoire de France indifférent. (IV, 8-9)

 

 

[Absents de la liste des noms de personnes de la Pléiade.]

 

 


CATEGORIES : Ecclésiastique, Personnage réel/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et