Littérature et copinage

Littérature et copinage

 

Je n’ai peut-être rencontré Jean-Louis Crimon que deux ou trois fois. Pourtant, il m’est cher depuis le temps où nous étions jeunes journalistes, lui dans un quotidien de Picardie, moi dans une radio à Paris.

Tous les jours, son journal publiait une pensée profonde attribuée à quelque célébrité, entre la météo et les infos pratiques. Un soir, mon confrère se glissa au marbre et remplaça la formule prévue par une de son cru, qu’il signa de son nom. Je n’ai jamais oublié sa phrase : « Je suis une betterave qui rêve de voir la mer ». Le canular, qui ne manquait pas de profondeur, me plut.

L’ami Jean-Louis vient de publier, chez Castor Astral, un roman tiré de son expérience de professeur de français dans une université chinoise, au Sichuan.

Son titre : « Du côté de chez Chuang ».

Extrait : « C’est la fin. La fin de l’automne. Je lui ai fait traverser la plus belle des saisons. Elle y a pris du plaisir. Je lui ai fait découvrir le désir. L’étrange goût du désir. Le désir d’aimer. Le désir d’apprendre. D’apprendre à aimer. Le désir d’amour. Le désir, tout court. Toutes les formes du désir. Le désir d’apprendre. Le désir de comprendre. Le désir d’être. Le désir de vivre. Intensément. Le désir de l’absolu.

Raffinement suprême, elle m’a fait découvrir le plus beau de tous les désirs. Le plus intense. Le plus pur. Le plus irrémédiable. Le désir du désir.

Je lui ai fait aimer l’automne. Sans jamais lui dire que l’hiver viendrait. Viendrait à son heure. Viendrait à la fin. La fin qui signerait la fin. Que je partirais avec le premier jour de l’hiver.

Elle n’a jamais entendu parler de Proust. Pas davantage de La Recherche. Swann lui est un nom parfaitement inconnu. Elle n’a jamais lu À la recherche du temps perdu. Avec elle, c’est le Temps présent dont il faudrait faire l’éloge. Le récit. Le portrait. Mieux : la biographie.

Pour elle, je me suis juré d’écrire un jour. »

L’information (me suis-je dit) ne peut laisser les proustiens insensibles.

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et