Fiche — Huxley, Dr Thomas Henry

Huxley, Dr Thomas Henry [IV]

Médecin étranger

 

Personnage réel.

(1825-1895) Âge Proust + 46 ans.

 

Biologiste britannique.

 

Fils de George Huxley, professeur de mathématiques, et de Rachel Withers.

Époux d’Henrietta Anne Heathorn.

Père de cinq filles et trois fils.

Grand-père d’Aldous Huxley.

Autodidacte.

Ami de Charles Darwin.

Ardent défenseur de la théorie de l’évolution, il est surnommé « le bouledogue de Darwin ».

 

 

À la soirée chez la princesse de Guermantes, le Héros se souvient qu’il raconte l’histoire d’une malade qui voit un vieux monsieur dans le fauteuil qu’on lui propose, ce qui l’empêche d’aller à des réceptions, même si elle comprend qu’elle est victime d’une hallucination. Pour la guérir, il la force à retourner dans le monde où elle vit une brève incertitude. Le Héros connaît la même aventure cruelle quand l’aboyeur dit son nom (craignant de ne pas être invité), mais il est soulagé quand la princesse lui tend la main en souriant. Dans cet épisode, Huxley est présenté à tort comme l’oncle de l’écrivain du même nom.

 

 

*L’illustre Huxley (celui dont le neveu occupe actuellement une place prépondérante dans le monde de la littérature anglaise) raconte qu’une de ses malades n’osait plus aller dans le monde parce que souvent, dans le fauteuil même qu’on lui indiquait d’un geste courtois, elle voyait assis un vieux monsieur. Elle était bien certaine que, soit le geste inviteur, soit la présence du vieux monsieur, était une hallucination, car on ne lui aurait pas ainsi désigné un fauteuil déjà occupé. Et quand Huxley, pour la guérir, la força à retourner en soirée, elle eut un instant de pénible hésitation en se demandant si le signe aimable qu’on lui faisait était la chose réelle, ou si, pour obéir à une vision inexistante, elle allait en public s’asseoir sur les genoux d’un monsieur en chair et en os. Sa brève incertitude fut cruelle. Moins peut-être que la mienne. À partir du moment où j’avais perçu le grondement de mon nom, comme le bruit préalable d’un cataclysme possible, je dus, pour plaider en tous cas ma bonne foi et comme si je n’étais tourmenté d’aucun doute, m’avancer vers la princesse d’un air résolu.

Elle m’aperçut comme j’étais à quelques pas d’elle et, ce qui ne me laissa plus douter que j’avais été victime d’une machination, au lieu de rester assise comme pour les autres invités, elle se leva, vint à moi. Une seconde après, je pus pousser le soupir de soulagement de la malade d’Huxley quand, ayant pris le parti de s’asseoir dans le fauteuil, elle le trouva libre et comprit que c’était le vieux monsieur qui était une hallucination. La princesse venait de me tendre la main en souriant. (IV, 26)

4 26 (1) Huxley, Thomas Henry

 

 

 

 


CATEGORIES : Médecin, Personnage réel, Roturier/ière/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et