Un jeu d’enfants

Un jeu d’enfants

Cet automne, les adorables animatrices de la Médiathèque d’Illiers-Combray m’ont fait une sympathique proposition : accompagner des enfants de CM1 (ou CM2, je ne sais plus) pour une visite illustrée de lectures de la Maison de tante Léonie et du Pré Catelan.

Le temps d’une matinée de trois mercredis, me voilà parti avec les enfants, chargé de lire des extraits de Du côté de chez Swann, l’un dans la cuisine, un autre dans la chambre du jeune Héros, un troisième dans celle de tante Léonie, le denier dans le raidillon, tandis qu’Amandine interprétait d’autres passages.

Sans mentir, les écoliers étaient d’une attention rare, voire bouche bée.

Lecture aux enfants au Pré Catelan (Photo PL)

Lecture aux enfants au Pré Catelan (Photo PL)

Ils m’ont rappelé une réflexion de Césaire (que j’ai connu et tant aimé) à propos de sa poésie tant qualifiée  d’«hermétique» :

« Je suis absolument sidéré de voir des Africains comprendre ma poésie beaucoup mieux qu’un tas de Martiniquais qui sont bardés de diplômes. Beaucoup de gens du peuple, aux Antilles, la comprennent fort bien, à leur manière, bien entendu, mais ils la saisissent et souvent vont à l’essentiel. Ils ne la comprennent pas littéralement, mot par mot ; ce n’est pas cela, la communication…

Est-ce l’intuition ? Est-ce dû au rythme ? Enfin, ils sentent quelque chose… Je ne sais si ma poésie « se communique », mais on peut dire, ou le courant passe, ou le courant ne passe pas. J’ai vu des gens, les larmes aux yeux, en écoutant Cahier d’un retour au pays natal — alors que j’aurais cru qu’ils ne comprendraient rien — et tel lettré rester froid comme marbre à sa lecture. »

Le dimanche suivant le premier mercredi, je me retrouve au Pré Catelan. Là, un petit garçon accompagné d’un couple, me salue. « Nous nous connaissons ? — J’étais dans le groupe, j’ai emmené mes parents. » Habitants d’Illiers-Combray, ils n’étaient jamais venu et c’est leur fils qui les y a entraînés.

Proust accomplit des merveilles.

Parole de Proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et