La Recherche : 2 451 habitants

La Recherche : 2 451 habitants

Au dernier recensement, À la Recherche du Temps perdu abrite 2 451 personnages. En fait, selon les modes de calcul, j’arrive jusqu’à 2 515 — mais ne chipotons pas, en attendant que vos commentaires m’éclairent.

Est considéré comme  personnage, tout être, réel ou fictif, dont le nom ou la qualité ou un signe distinctif est cité. Cela nous mène du plus modeste (le droguiste de Balbec, une citation) à la plus envahissante (Albertine, 2 384).

Si l’on distingue les classes sociales, on trouve 641 aristocrates (plus 98 souverains et 86 altesses) et 414 roturiers ; les professions : 254 écrivain(e)s, 116 artistes plasticiens, 94 académiciens français, 87 membres du personnel de maison, 82 artistes de scène, 79 hommes politiques, 77 militaires, 71 commerçants, 59 membres du personnel hôtelier, 53 compositeurs, 50 religieux, 29 médecins, 26 diplomates, 11 créateurs de mode, 8 journalistes…

Arrêtons-nous à l’opposition réels/fictifs. Les premiers apparaissent sous une identité vraie, les autres sont des créations littéraires.

Les fictifs sont 1 230 et les réels 1 063. Avantage aux inventés. Mais si l’on enlève les 255 personnages d’autres fictions (c’est-à-dire créés par d’autres auteurs — de Phèdre à Ali-Baba en passant par Krassotkine), la proportion est inversée : il y a 88 personnages réels de plus que de fictifs. Avis aux proustologues qui veulent déconnecter l’œuvre du maître de la vraie vie.

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et