Des asperges deux fois grosses comme…

Des asperges deux fois grosses comme…

 

Elles sont arrivées sur l’étal de l’Épicerie de Combray nouvellement ouverte sur la place de l’Église d’Illiers-Combray.

(Photo PL)

 

Les asperges proposées auraient eu de quoi ravir tante Léonie :

*— Françoise, vous seriez venue cinq minutes plus tôt, vous auriez vu passer Mme Imbert qui tenait des asperges deux fois grosses comme celles de la mère Callot ; tâchez donc de savoir par sa bonne où elle les a eues. Vous qui, cette année, nous mettez des asperges à toutes les sauces, vous auriez pu en prendre de pareilles pour nos voyageurs. I

 

À quand les biscuits roses ? Ce serait chic !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et