Deux mondes à Illiers(-Combray), épisode 4 et dernier

Deux mondes à Illiers(-Combray), épisode 4 et dernier

 

Un « projet scientifique et culturel » est lancé pour la maison de tante Léonie et le musée Marcel Proust. Il est lourd d’orages pouvant renvoyer les querelles d’antan à d’indolores bobos.

Le dernier Bulletin Marcel Proust contient le compte-rendu de l’assemblée générale de la Sampac, le 8 novembre 2016. Deux phrases d’apparence anodine y évoquent les deux partenaires qui désormais cohabitent : La Société et le Conseil départemental d’Eure-et-Loir, détenteur d’un bail emphytéotique, qui — simplifions — devient le maître d’œuvre des lieux.

Ingénus ou aveugles, les dirigeants de la Sampac pensent garder la main face à celui qui tient les cordons de la bourse.

 

Qu’est-il écrit à propos du « projet ? « La maison doit garder son âme, son atmosphère désuète qui en est le charme principal ». Et, deux lignes plus bas : « Le Conseil départemental veille à l’entretien du musée : installations électriques, diagnostic amiante et plomb pour futurs travaux, jardin. »

 

Qui peut penser que le quasi propriétaire va se contenter de la tuyauterie et du ravalement ? Il semble soucieux de « développer les fonctions génératrices de ressources » (voir la chronique Le lifting de tante Léonie). Je parierais volontiers sur un avenir du sanctuaire proustien plus moderne que suranné.

Pour reprendre une somme chère à la Recherche, je ne miserais pas un louis sur la victoire des PP sur les gestionnaires.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Deux mondes à Illiers(-Combray), épisode 4 et dernier”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Pourquoi pas une solution comme à Colombey-les Deux Eglises? Une « Boisserie » d’un côté, un « mémorial » …un peu plus loin?

  2. C’était donc la revue des deux mondes.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et