Marcel, le Canard, Jérôme, la Revue et moi

Marcel, le Canard, Jérôme, la Revue et moi

 

Qu’il est doux d’avoir des amis qui pensent à vous sufr les réseaux sociaux. Ainsi, ces deux confrères de la radio diplômés du même CFJ que moi.

 

Sur Twitter, Jérome Godefroy a publié ce midi :

« Sur le ‪#PenelopeGate, pour les proustistes et les proustiens et au premier chef pour ‪@cfj71, cette notule du ‪@canardenchaine : ‪pic.twitter.com/JpsttCQ2h6 »

 

Après l’avoir remercié, j’ai répondu simplement que c’était sur ce blogue le 29 janvier.

 

Quant à Alain Wieder, il poursuit ses publications Facebook que ma Proust, ma Poule et l l’actualité lui inspirent.

C’est à suivre, peut-être.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Marcel, le Canard, Jérôme, la Revue et moi”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Seule la femme du notaire s’était sentie attirée vers le nouveau venu qui fleurait toute la vulgarité gourmée des gens comme il faut, et elle avait déclaré, avec le fond de discernement infaillible et d’autorité sans réplique d’une personne pour qui la première société du Mans n’a pas de secrets, qu’on se sentait devant lui en présence d’un homme d’une haute distinction, parfaitement bien élevé et qui tranchait sur tout ce qu’on rencontrait à Balbec et qu’elle jugeait infréquentable tant qu’elle ne le fréquentait pas. Ce jugement favorable qu’elle avait porté sur le beau-frère de Legrandin tenait peut-être au terne aspect de quelqu’un qui n’avait rien d’intimidant, peut-être à ce qu’elle avait reconnu dans ce gentilhomme-fermier à allure de sacristain les signes maçonniques de son propre cléricalisme. (ALDJFF)

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et