Une Saint-Sylvestre givrée

Une Saint-Sylvestre givrée

 

Incroyable : il fait froid le 31 décembre à Illiers-Combray. Le thermomètre est sûrement à moins zéro. Plus fort encore : le givre recouvre plantes et arbres.

J’ai l’impression de me retroyver chez l’ami Charles à Paris (« J’apercevais de loin dans le jardinet des Swann, le soleil qui faisait étinceler comme du givre, les arbres dénudés. » II).

Ainsi mes lilas…

0-lilas

 

… et mon érable…

1-erable

2-erable

Seule différence, ici, c’est la campagne et le givre étincelle dans le brouillard (« se substituait en moi le rêve contraire du printemps le plus diapré, non pas le printemps de Combray qui piquait encore aigrement avec toutes les aiguilles du givre, mais celui qui couvrait déjà de lys et d’anémones les champs de Fiésole et éblouissait Florence de fonds d’or pareils à ceux de l’Angelico. » I).

 

Dans mon jardin, le citronnier…

3-citronnier

 

… l’olivier…

4-olivier

 

… une rose…

5-rose

 

… mes conifères…

6-chamaecyparis

7-sapin-1

8-sapin-2

 

… comme le sapin de l’autre coté de la rue

9-sapin-en-face

 

ont revêtus leurs premiers habits hivernaux. En toutes saisons la nature est magnifique (avec un tel poncif, il est temps que je referme mon année 2016). Avec tous mes vœux.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Une Saint-Sylvestre givrée”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Eh Ben , Cher Fou de Proust, je vois que le givre ne vous a pas givré!!! J’ai fait comme vous , toujours admirative des contorsions incroyables des cristaux que le givre trouve le temps de fabriquer en si peu de temps , si le soleil avait montré le bout de son nez, c’eût été le rêve d’une photo lumineuse, je voudrais bien vous envoyer une photo , mais les blogs , pas trop ma tasse de thé , par mail Oui .
    Bien des amitiés

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et