Un fieffé candidat

Un fieffé candidat

 

Sans conteste, fief est le mot du jour… Les médias, à l’unisson, ont claironné l’annonce par Manuel Valls de sa candidature à la candidature pour être le successeur du président Hollande à l’Élysée.

Le jour et l’heure : ce lundi, à 18 h 30. Le lieu : Évry, son « fief » d’Évry. Ah, le beau détournement, le joli cliché. Sous prétexte que l’actuel Premier ministre a été élu maire de cette commune de l’Essonne, puis réélu une fois avant de renoncer à son mandat après son entrée au gouvernement, Évry serait sa quasi propriété.

 

Le choix du mot est-il légitime ? Ouvrons le dictionnaire Robert :

Fief n. m. – mil. XIII; feu, fiel 1080 ; frq. °fëhu « bétail » ; bas lat. feudum, feodum — féodal 1w Au Moyen Âge, Domaine concédé à titre de tenure noble par le seigneur à son vassal (— feudataire), à charge de certains services (— féodal, féodalité). Domaine, bien donné en fief. Fief servant. 2w Fig. Domaine où qqn est maître, exerce une influence prépondérante. Fief électoral, où l’on est toujours réélu.

 

Un mandat et demi fait-il vraiment un fief ? En République, c’est plus que discutable. Le mot renvoie à l’Ancien régime, au temps du roi, de ses seigneurs et de leurs vassaux. Homme libre, un vassal dépend d’un seigneur qui lui concède une terre, dite fief. Il devient un feudataire. En retour, il bénéficie de la protection de son suzerain qui, à son tour, doit respect et obéissance au souverain.

 

Libre, le catalan Manuel Valls (presque Vassal dans le désordre) l’est. Mais ça ne lui offre pas de fief.

 

Dans À la recherche du temps perdu, Marcel Proust utilise peu, mais à bon escient, le fief.

 

*[Saint-Loup sur son oncle Palamède :] Il n’y a pas selon lui de titre plus ancien que celui de baron de Charlus ; pour vous prouver qu’il est antérieur à celui des Montmorency, qui se disaient faussement les premiers barons de France, alors qu’ils l’étaient seulement de l’Ile-de-France, où était leur fief, mon oncle vous donnera des explications pendant des heures et avec plaisir parce que, quoi qu’il soit très fin, très doué, il trouve cela un sujet de conversation tout à fait vivant, dit Saint-Loup avec un sourire. II

*Ce Dun lui fait commettre une curieuse erreur en ce qui concerne Doville, où nous descendrons et où nous attendent les confortables voitures de Mme Verdurin. Doville, en latin donvilla, dit-il. En effet Doville est au pied de grandes hauteurs. Votre curé, qui sait tout, sent tout de même qu’il a fait une bévue. Il a lu, en effet, dans un ancien pouillé Domvilla. Alors il se rétracte ; Douville, selon lui, est un fief de l’Abbé, domino abbati, du mont Saint-Michel. IV

 

Deux occurrences de fief, ce n’est pas bézef ! Il y en a autant de l’adjectif construit dessus, fieffé.

 

*— J’en aurais pu vous montrer un très beau, me dit aimablement Mme de Guermantes en me parlant de Hals, le plus beau, prétendent certaines personnes, et que j’ai hérité d’un cousin allemand. Malheureusement il s’est trouvé « fieffé » dans le château ; vous ne connaissiez pas cette expression ? moi non plus, ajouta-t-elle par ce goût qu’elle avait de faire des plaisanteries (par lesquelles elle se croyait moderne) sur les coutumes anciennes, mais auxquelles elle était inconsciemment et âprement attachée. Je suis contente que vous ayez vu mes Elstir, mais j’avoue que je l’aurais été encore bien plus, si j’avais pu vous faire les honneurs de mon Hals, de ce tableau « fieffé ». III

 

Le sens, là aussi, a évolué. Rouvrons le Robert :

`Fieffé adj. – 1546 ; feffed « pourvu d’un fief » v. 1140 ; de l’a. fr. fieffer « pourvoir d’un fief » (XIIe) w Vieilli Qui possède au plus haut degré un défaut, un vice. — achevé, 1. Complet, consommé, fini, parfait. Un ivrogne, un coquin fieffé. — Mod. Un fieffé menteur. — sacré.

 

Fieffé ? Sans sacrifier au populisme antisystème qui vilipende les élus, j’accorderais bien le titre à M. Valls — dans le sens d’accompli. Mais, d’Évry à l’Élysée, la route est autrement plus longue que les 42 km affichés par Google Maps entre les deux lieux.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et