Proust (télé-)visionnaire

Proust (télé-)visionnaire

 

Il ne faut pas croire tout ce que Wikipédia raconte… L’encyclopédie d’internet assure que le logiciel permettant des appels téléphoniques avec partage d’écran a été créé en Estonie en 2003 par Niklas Zenströmm et Janus Friis.

1290-proust-tele-visionnairelogo_skype

 

En réalité, l’appareil qui permet d’entendre et de voir son correspondant est l’invention de Marcel Proust.

Si vous ne me croyez pas, lisez ce qu’il écrit dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs à propos d’Albertine à Balbec :

*J’aurais pu être aveugle et connaître aussi bien certaines de ses qualités alertes et un peu provinciales dans ces notes-là que dans la pointe de son nez. Les unes et l’autre se valaient et auraient pu se suppléer et sa voix était comme celle que réalisera, dit-on, le photo-téléphone de l’avenir : dans le son se découpait nettement l’image visuelle).

 

Mais, dans la Recherche, n’y a-t-il pas autant à voir qu’à lire — ou plutôt, les mots ne font-ils pas images ?

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et