Les vents régionaux soufflent favorablement pour Proust

Les vents régionaux soufflent favorablement pour Proust

 

Pour les années à venir, la région dans laquelle je vis aura comme slogan touristique « Le temps retrouvé en région Centre-Val de Loire ». Ce n’est pas pour me déplaire et j’espère que ça attirera le touriste qui y trouvera tant de traces de l’Histoire en prenant son temps.

 

Je tiens cette information d’un monsieur aussi charmant que distingué qui m’a envoyé l’intrigant courriel suivant :

« Cher Monsieur,

Je suis votre blog de longue date et avec beaucoup de curiosité, et plus encore depuis que j’ai pris cet été mes nouvelles fonctions en région Centre-Val de Loire, et je serais vraiment très heureux de pouvoir vous rencontrer un jour prochain à Illiers-Combray pour voir comment joindre nos efforts pour développer le rayonnement international de ce site littéraire, avec l’aide bien sûr de tous les « proustistes » que vous avez su fédérer et qui vous suivent assidûment ! »

 

Et c’était signé Denis Gaillard, Conseiller diplomatique, Préfecture de la Région Centre-Val de Loire. ,

 

Il y a donc un M. de Norpois à Orléans ! Le Préfet est conseillé par un diplomate ! Le Quai d’Orsay a détaché l’un des siens sur les bords de la Loire ! Eh oui, et c’est logique. Il en va ainsi dans les treize grandes régions françaises et c’est depuis peu que le tourisme relève des Affaires étrangères. Ce secteur est une face importante et positive de notre politique extérieure.

 

Diplomate, M. Gaillard l’est pleinement et n’a pas toujours été au chaud en terre ligérienne. Il n’a pas été secrétaire à Rome, ministre plénipotentiaire, ambassadeur au Seize Mai, ni contrôleur de la Dette en Égypte comme le marquis de Proust. Et à sa différence, c’est récemment qu’il a été nommé en France même (« Le gouvernement ne lui avait plus depuis longtemps confié de poste à l’étranger », lit-on sur Norpois dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs). Diplômé de Sciences Po, il intègre le ministère de la Culture, puis, après l’ENA, le Quai. Sa carrière le conduit en Grèce, en Jordanie, en Éthiopie, au Liban, à Belgrade et à La Havane.

 

C’est donc avec beaucoup de plaisir et fort honoré que j’ai ouvert ma modeste demeure à cet éminent personnage.

1284-denis-gaillard

 

Denis Gaillard et moi-même, nous avons devisé sur ce que le Centre Val de Loire, terre d’écrivains, à commencer par l’auteur de la Recherche, peut offrir de plus et de mieux aux étrangers en visite chez nous. Comme il me l’avait écrit, « Proust, communicant en marketing territorial, pourquoi pas ? ».

 

La réflexion ne fait que commencer. Pour ce qui me concerne, la période fin 2016-début 2017 m’est décidément très propice. La semaine prochaine, je vais avoir la joie de recevoir l’ami Mayank Austen Soofi venu de Delhi. Le maire d’Illiers-Combray souhaite venir me voir. Je suis attendu à Cabourg pour livrer des idées et, il y a trois jours, des documentaristes ont fait le déplacement en repérage pour leur film sur les Proustiens… Que de bonheurs ce blogue m’aura donc offert ! Oui, le vent souffle dans le bon sens.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et