Dans ma boîte aux lettres

Dans ma boîte aux lettres

 

Comme autant de cadeaux de Noël… Le facteur m’a gâté.

 

Ces jours-ci, j’ai d’abord reçu la carte du Paris de Marcel Proust, envoyée par l’Hôtel parisien Le Swann qui l’a fait réaliser, recto-verso, en français et en anglais.

1-1-cartele-swann

1-2-carte-depliee

 

A suivi un échantillon du papier peint proustien réalisé par ohmywall et envoyé par son créateur Bruno Commergnat.

2-papier-peint

Vous reconnaissez (en gras) les mots d’un passage de Du côté de chez Swann.

*Mais, quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir.

Et dès que j’eus reconnu le goût du morceau de madeleine trempé dans le tilleul que me donnait ma tante (quoique je ne susse pas encore et dusse remettre à bien plus tard de découvrir pourquoi ce souvenir me rendait si heureux), aussitôt la vieille maison grise sur la rue, où était sa chambre, vint comme un décor de théâtre s’appliquer au petit pavillon, donnant sur le jardin, qu’on avait construit pour mes parents sur ses derrières (ce pan tronqué que seul j’avais revu jusque-là) ; et avec la maison, la ville, la Place où on m’envoyait avant déjeuner, les rues où j’allais faire des courses depuis le matin jusqu’au soir et par tous les temps, les chemins qu’on prenait si le temps était beau. I

 

Les services de la  mairie ont, eux, déposé dans ma boîte un sympathique agenda 2017.

3-agenda-ic-2017

 

Enfin, c’est la Poste qui a acheminé le Bulletin Marcel Proust 2016 que la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray réserve en priorité à ses membres.

4-bulletin

 

Nous étions 410 « Sampacquiens » en 2015, soit le nombre le plus faible depuis le début de la décennie. Un coup de mou chez les admirateurs de Proust ! Mais à défaut de la quantité… — je vous fais grâce de la suite.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et