Un scandale : porte close à la chambre de Proust

Un scandale : porte close à la chambre de Proust

 

C’est une annonce discrète sur la page d’accueil du site du Musée Carnavalet :

« A partir du 4 avril 2016, l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau (collections Révolution française, XIXe siècle et Belle Époque) sera fermé pour rénovation jusqu’à fin 2019.

L’hôtel Carnavalet (collections des XVIIe et XVIIIe siècles, salle des enseignes) est ouvert jusqu’au dimanche 2 octobre 2016 inclus.

Un espace de préfiguration sera installé pour présenter le projet de rénovation et informer des activités du musée pendant sa fermeture. »

 

Vous avez bien lu : Carnavalet ferme trois ans, précisément treize trimestres !

J’ai obtenu des précisions grâce à francetvinfo.fr :

« L’établissement culturel parisien dédié à l’histoire de la capitale sera entièrement réaménagé. Un vaste projet de modernisation qui entraîne le déplacement de plus de 600 000 œuvres.

Le 3 octobre prochain le musée fermera ses portes jusqu’en 2019. Le musée Carnavalet fait ses cartons. Un déménagement historique pour ces collections qui retracent toute l’histoire de Paris. 2 600 tableaux, 612 000 œuvres au total. Plus qu’au musée du Louvre. Situé dans deux anciens hôtels particuliers du Marais, le musée va être complètement réaménagé. Tous les bâtiments seront restaurés comme ces façades de la cour Louis XIV.

C’est la première fois en 135 ans d’existence que le musée est entièrement vidé. Marie Knidler coordonne ce déménagement hors norme. Régisseuse des œuvres, elle supervise l’emballage d’objets précieux qui appartenaient à l’écrivain Marcel Proust. Les plus petites pièces : brosses, chausse-pieds en ivoire, miroirs seront regroupés dans des bacs conçus pour voyager sans casse. Ils resteront trois ans dans ces bacs, soit toute la durée des travaux. »

 

Sérieusement, les trésors carnavalesques ne pouvaient-ils pas trouver refuge ailleurs le temps de trois révolutions plutôt que d’être rangés dans des placards ? Égoïstement, je pense surtout à la chambre de Marcel.

 

Je lance l’appel : Rouvrez la chambre de Proust !

Signez l’appel, faites-le circuler.

 

Ce ne sont pas les lieux qui manquent et qui seraient ravis d’accueillir cette reconstitution. Faites des propositions.

Ensemble, nous pouvons obtenir satisfaction au nom des Proustiens qui, nombreux, profitent d’un passage à Paris pour admirer la célèbre chambre. Carnavalet est l’égal d’Illiers-Combray (où se trouve la chambre de Marcel enfant) et de Cabourg (où le Grand-Hôtel a dédié une chambre à l’écrivain).

(Photo PL)

(Photo PL)

 

Trois ans sans la chambre aux panneaux de liège, c’est un scandale. Ne gémissons pas, protestons.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et