Fiche — Officiers scandalisés par Mlle Bloch, deux

Officiers scandalisés par Mlle Bloch, deux [IV]

Militaires français

 

Personnages fictifs.

 

Ils habitent Netteholme.

 

 

Ils passent un soir à Balbec pendant leurs vacances. Chacun est accompagné de son épouse. Ils se plaignent au directeur d du Grand-Hôtel du comportement lesbien de la sœur de Bloch et d’une amie, ancienne actrice. Leur protestation n’est pas prise en compte car ils ne peuvent servir au directeur alors que les deux jeunes femmes sont sous la protection de Nissim Bernard..

 

 

*Vers cette époque se produisit au Grand-Hôtel de Balbec un scandale qui ne fut pas pour changer la pente de mes tourments. La sœur de Bloch avait depuis quelque temps, avec une ancienne actrice, des relations secrètes qui bientôt ne leur suffirent plus. Être vues leur semblait ajouter de la perversité à leur plaisir, elles voulaient faire baigner leurs dangereux ébats dans les regards de tous. Cela commença par des caresses, qu’on pouvait en somme attribuer à une intimité amicale, dans le salon de jeu, autour de la table de baccara. Puis elles s’enhardirent. Et enfin un soir, dans un coin pas même obscur de la grande salle de danses, sur un canapé, elles ne se gênèrent pas plus que si elles avaient été dans leur lit. Deux officiers, qui étaient non loin de là avec leurs femmes, se plaignirent au directeur. On crut un moment que leur protestation aurait quelque efficacité. Mais ils avaient contre eux que, venus pour un soir de Netteholme, où ils habitaient, à Balbec, ils ne pouvaient en rien être utiles au directeur. Tandis que, même à son insu, et quelque observation que lui fît le directeur, planait sur Mlle Bloch la protection de M. Nissim Bernard. (IV, 169)

 

 


CATEGORIES : Militaire, Personnage fictif/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et